Press "Enter" to skip to content

Quelle différence entre coaching supervision et conseil?

Last updated on 11 octobre 2021

Un tableau pour différencier coaching supervision et conseil

Comme la bso le rappelle, les différences et les similitudes entre les trois types d’offre font débat. La position de blaisefattebert.ch sur ce point est claire: le tableau ci-dessous permet de différencier coaching supervision et conseil.

Tout ce qui est dit par ailleurs des trois types d’offres relève de la variation sur des thèmes récurrents, précisément ceux définis dans la synthèse de la norme ISO 9001:2015, dans laquelle s’enracine la méthodologie d’accompagnement proposée par blaisefattebert.ch.

EXEMPLE: ce que l’Association romande des superviseurs – ARS – dit de la supervision dans son Code de déontologie est aussi pertinent du point de vue du coaching – à une spécificité près. “Le superviseur n’a aucune obligation de résultat; seuls les moyens à mettre en œuvre doivent être garantis, notamment en offrant un cadre approprié.” (ARS, Code de déontologie, 2.2.6, p. 4) Son accompagnement essentiellement réflexif (cf. Préambule, p. 1) s’apparente à de la formation continue, indirectement en lien avec les objectifs et résultats de son client. A l’inverse, la fixation d’objectifs est au centre d’une intervention de coaching ou de conseil en organisation, dont le succès sera établi sur la base des résultats des évaluations y relatives.

Appréciée des clients et recommandée par les faîtières professionnelles, la capacité d’adapter l’accompagnement sur les modes coaching supervision et conseil dans la pratique est favorisée par la clarté des critères de différenciation ci-dessus et par le caractère transversal de l’approche thématique de blaisefattebert.ch, à découvrir grâce à son offre de base qui s’appelle l’Instantané.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *